Imprimer la page

Les mots de l’immigration et l’ethnicisation des rapports sociaux. Le cas des débats télévisés français sur l’immigration

Christine Barats, Réseaux n°107, 2001

Examiner une mise en mots de l’immigration exige de prendre en compte le contexte politique et social afin de mesurer la portée des débats publics dans les différentes sphères du champ social.
Une analyse lexicométrique, effectuée sur un corpus de sept débats télévisés aussi varié que Le Cercle de Minuit, Bouillon de culture, Le Monde de Léa, Dimanche Soir, La Marche du Siècle ou Public (soit plus de huit heures de programmes), étudie les modalités discursives d’ethnicisation de l’Autre, à partir d’une forme d’essentialisation de la différence, en particulier cultuelle, géographique ou liée à la couleur de la peau.
L’étude de ces sept débats confirme les propos de Jean Leca et d’Abdelmalk Sayad, à savoir que lorsque l’on parle « d’immigration » en France on parle d’autre chose.
Il est question de certains groupes, de caractéristiques physiques, culturelles ou cultuelles. La situation en France est caractérisée par une politisation de l’immigration et de l’appartenance.

Lire l’article sur le site de CAIRN

Christine BARATS est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris 5 - René Descartes


-17 septembre 2008-



Racisme / Xénophobie