Imprimer la page

Les mots sont importants

Rencontre-débat avec Sylvie Tissot et Pierre Tevanian, collectif Expressions citoyennes, 2 octobre 2010, Marseille

« L’euphémisation consiste, étymologiquement, à positiver du négatif. Dans la sphère politique, elle consiste essentiellement à occulter, minimiser, relativiser et justifier une violence. (...) Le droit du travail, la protection sociale et les services publics sont démantelés : on ne parle que de réforme, de modernisation ou d’assouplissement. À cette occultation de la violence des dominants s’oppose comme en miroir une hyperbolisation de la violence des dominé-e-s, ayant pour effet d’une part de disqualifier leur parole, d’autre part de donner à l’oppression le visage plus acceptable de la légitime défense" ».

Samedi 2 octobre 2010 à 18h30
Le Patio
59, place Jean Jaurès 13006 Marseille

Présentation et introduction sur le site lmsi.net

Présentation de l’ouvrage sur le site de l’éditeur

Pierre Tevanian est professeur de philosophie, a publié notamment Le Ministère de la peur (L’Esprit frappeur, 2004), La République du mépris (La Découverte, 2007) et La Mécanique raciste (Dilecta, 2008). Il a coordonné avec Ismahane Chouder et Malika Latrèche le recueil Les Filles voilées parlent (La Fabrique, 2008).
Sylvie Tissot est enseignante-chercheuse en sociologie et militante féministe, a publié L’État et les quartiers (Seuil, 2007) et coécrit le Dictionnaire de la lepénisation des esprits (L’Esprit frappeur, 2002). Elle anime avec Pierre Tevanian le collectif Les mots sont importants


-1er septembre 2010-



Politique