Imprimer la page

Les nouvelles inégalités

Article de Jean Bensaïd, Daniel Cohen, Éric Maurin et Olivier Mongin, revue Esprit, février 2004

Que la question des inégalités apparaisse désormais comme un phénomène social majeur est en tant que tel révélateur d’un changement considérable. Autrefois, on aurait parlé d’exploitation, de domination. Ce changement de discours est à bien des égards paradoxal et c’est sans doute pourquoi nous avons tant de mal à en bien comprendre les causes et la nature profonde. Le paradoxe de départ est que l’on doive affronter comme un problème politique nouveau la hausse des inégalités, alors même que le grand espoir du XXe siècle était, à l’inverse, que l’État-providence et la scolarisation de masse parviennent à les réduire. Qu’elles aient pu s’accroître est en soi le grand désespoir de la fin du XXe siècle, au nom duquel le procès de la social-démocratie est engagé.

Ce texte est extrait de la revue Esprit, février 2004. Il a été présenté au cours d’un colloque organisé par « À gauche en Europe », le 22 novembre 2003.

Lire l’article sur le site de l’Observatoire des Inégalités


-28 septembre 2007-



Politique