Accueil > Ressources

Articles

Les quartiers populaires vont-ils perdre la mémoire ?

Annie Fourcaut et Thibault Tellier, Métropolitiques, 10 janvier 2014

Un projet de loi adopté le mois dernier prétend promouvoir depuis un ministère l’histoire, le patrimoine et la mémoire des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Le rapport sur lequel celui-ci s’appuie laisse dubitatif et inquiète historiens et archivistes. S’agit-il d’un nouvel épisode de la longue histoire d’un État soucieux de construire un récit national officiel ?


Le projet de loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine a été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le 27 novembre dernier. Son article premier a ajouté plusieurs objectifs à la politique de la ville, notamment le neuvième : « reconnaître et (...) valoriser l’histoire, le patrimoine et la mémoire des quartiers ».
Le ministre délégué chargé de la Ville, François Lamy, a en effet montré un intérêt particulier pour l’histoire et la mémoire des quartiers prioritaires, manifesté par la commande d’un rapport sur le sujet à Pascal Blanchard. Ce rapport est issu des travaux d’une commission qui ne comprenait aucun historien (à part le maître d’œuvre) et aucun archiviste ; elle n’en a auditionné aucun. Confié à un spécialiste du fait colonial, il offre un diagnostic et des préconisations contestables sur les « Histoires, patrimoines et mémoires dans les territoires de la politique de la ville » (Blanchard 2013). Ces préconisations inquiètent les historiens que nous sommes car leur éventuelle adoption conduirait à d’irrémédiables dégâts méthodologiques et historiographiques.

Les quartiers populaires vont-ils perdre la mémoire ?
Annie Fourcaut et Thibault Tellier
Métropolitiques, 10 janvier 2014

Lire en ligne sur le site de Métropolitiques.

Rendez-vous d'ACT

La Fabrique du Regard #3 : Figures de l’altérité

Cycle de conférences, Avril-Décembre 2018, Marseille, ACT-BMVR-MHM à suivre

Autres actualités

40 ans d’histoire de l’immigration

Emission d’Emmanuel Laurentin, 8 juin 2018, la Fabrique de l’histoire (France Culture) à suivre

DOMO DE EUROPA HISTORIO EN EKZILO

Installation-Performance de Thomas Bellinck, du 16 juin au 30 juillet 2018, Mucem, Marseille à suivre

Rocé, aux origines de la recherche

Poétique politique, une histoire des chansons de luttes francophones (Radio Nova, 02/07/2018) à suivre

Ressources

Photographier, ethnographier et exposer dans la cité. Jeunes rugbywomen à Sarcelles à suivre
Le Parcour sup des filles à suivre
Les « Nord-Africains » dans la rénovation urbaine des années 1960 à suivre
L’histoire à l’école : enjeux à suivre
Marseille-Paris, les Belles de Mai à suivre

Mise à jour : vendredi 6 juillet 2018 | Mentions légales | Plan du site |