Imprimer la page

Les réfugiés de guerre dans la société française (1914-1946)

Philippe Nivet, Histoire, économie et société, 2004, n°2. La société, la guerre, la paix, 1911-1946. pp. 247-259

Lors de la Grande Guerre, de la Guerre d’Espagne et au début de la Seconde Guerre mondiale, la société française dut absorber de nombreux réfugiés, parmi lesquels les nationaux occupaient une place importante entre 1914 et 1918 et en 1939-1940. Les tensions observées entre les populations autochtones et ces réfugiés sont révélatrices des replis communautaires au moment des guerres et de l’exacerbation de la « culture de guerre » en présence de « rapatriés » ayant été en contact avec l’ennemi pendant la Grande Guerre et des Alsaciens-Mosellans en 1939-1940.


Plan de l’article

  • Les réfugiés de la Première Guerre mondiale
  • Les réfugiés de la guerre d’Espagne
  • Les réfugiés de la Seconde Guerre mondiale

Lire l’article en ligne sur le Portail Persée.


-4 février 2015-