Imprimer la page

Les sentiments de justice à et sur l’école

Marie Duru-Bellat et Denis Meuret, De Boeck / Pédagogies en développement, 2009

" Comment, alors, expliquer que les sentiments d’injustice soient si prégnants, si fréquents, à l’école en particulier ? Ce livre apporte des réponses, venues de disciplines différentes et de recherches récentes. L’une est que la force même du besoin de justice se traduit par la négation d’injustices réelles ou par le fait d’en rendre les victimes responsables. Une autre est que tous les acteurs n’ont pas les mêmes représentations de ce qui est juste. Par exemple, les enseignants se soucient surtout d’impartialité, tandis que les élèves se soucient davantage d’être traités avec « respect ». En fait, autre leçon des recherches présentées ici, les élèves, comme leurs enseignants, mobilisent une combinaison de plusieurs critères pour juger de la justice d’une situation. Le mérite ne suffit pas, d’autant que tous les acteurs de l’école sont bien conscients que ce critère est souvent bafoué dans la pratique. "

Présentation et table des matières sur le site de l’éditeur

Note de lecture sur le site des Cahiers pédagogiques



Les Sentiments de justice à et sur l’école
Marie Duru-Bellat et Denis Meuret
De Boeck, collection Pédagogies en développement, 2009
280 pages, 32 €


-30 novembre 2009-



Discrimination / Inégalités