Imprimer la page

Les voix de l’archipel des Comores

Ensemble de manifestations, 14-15 avril 2018, Marseille, Mucem

On dit de Marseille qu’elle est « la cinquième île des Comores », tant les populations issues de l’archipel s’y sont établies en nombre depuis les années 1970. En France, comme dans la cité phocéenne, cette minorité reste pourtant relativement méconnue. Qui connaît précisément son histoire, son patrimoine, ses aspirations ?
Ancienne colonie française située au sud-est de l’Afrique, dans l’océan Indien, l’archipel des Comores se partage en deux États distincts : si trois de ses quatre îles ont obtenu l’indépendance en 1975 pour former l’Union des Comores, la dernière, Mayotte, est quant à elle un département français d’outremer. Malgré les cicatrices de l’histoire, les cultures mahoraises et comoriennes ont pourtant bien des choses en commun.
Les 14 et 15 avril, le Mucem fait entendre les voix de l’archipel des Comores à travers rencontres, spectacles, contes, siestes sonores, chants traditionnels… Une invitation à (re)découvrir le patrimoine de l’archipel et sa scène d’art actuelle, mais aussi à échanger sur les problématiques contemporaines que partagent ces quatre îles tiraillées entre France et océan Indien.


🔹 Debaa (danse traditionnelle) 🔹Samedi 14 avril à 14h, entrée libre
Conférence vidéo-dansée d’Elena Bertuzzi avec un chœur de Marseillaises.

🔹 Voyage en Terre d’outre-mer 🔹Samedi 14 avril et dimanche 15 avril à 14h, entrée libre
Siestes sonores. Confortablement installés dans votre transat, casque sur les oreilles, partez en voyage avec les documentaires radiophoniques d’Anne Pastor (France Inter).

🔹 Séries photographiques de Pascal Grimaud 🔹Samedi 14 avril et dimanche 15 avril à 14h, entrée libre
Projection. Les multiples facettes de l’archipel se révèlent à travers les séries Filles de Lune et Territoires d’outre-tombe, de Pascal Grimaud.
 
🔹Contes et légendes des îles de la lune🔹 Samedi 14 avril et dimanche 15 avril à 16h, entrée libre
Contes musicaux (à partir de 6 ans). Un itinéraire conté dans l’univers du franco-comorien Salim Hatubou, trop tôt disparu. Avec La Baleine Qui Dit « Vagues » Centre Ressource Conte

🔹Les Comores, d’hier à aujourd’hui🔹 Samedi 14 avril 2018 à 17h30, entrée libre
Rencontre avec Ali Zamir (écrivain, chercheur) et Sophie Blanchy (éthnologue, directrice de recherche émérite au CNRS). Modération par Anne Pastor (journaliste, France Inter)

🔹 Obsessions de lune / Idumbio IV 🔹Samedi 14 avril 2018 à 20h, 12€ / 9€ / 5€
Lecture-performance de Soeuf Elbadawi (Muzdalifa House).
À des milliers de kilomètres de l’Europe et de ses morts en mer, l’archipel des Comores est depuis vingt-trois ans le théâtre d’un autre drame : un peuple rendu clandestin en son pays. L’auteur, metteur en scène et comédien Soeuf Elbadawi connaît bien cette triste réalité pour l’avoir partagée avec des centaines de familles.
Dégustation de spécialités comoriennes avant le spectacle.

🔹 Vers un musée de société à Mayotte : la question du patrimoine et ses enjeux 🔹Dimanche 15 avril 2018 à 14h30, entrée libre
Rencontre avec Abdoul-Karime Ben Saïd (chargé de mission au MuMa) et Nassuf Djailani (écrivain, auteur et journaliste). Modération par Anne Pastor (journaliste, France Inter)

🔹 Ahamada Smis : Afrosoul 🔹Dimanche 15 avril 2018 à 17h30, 8€ / 6€ / 4€
Artiste marseillais d’origine comorienne, Ahamada Smis nous convie à un voyage musical entre poésie urbaine et musique du monde. Dans un esprit ouvert à tous les vents de la création, ce colporteur de mots perpétue la tradition orale des Comores et se nourrit de l’énergie du rap. Il présente ici, pour la première fois à Marseille, son nouveau projet Afrosoul (dont l’album éponyme vient tout juste de sortir).


-14 avril 2018-



Culture et migrations








































































































































































Chants et musiques