Imprimer la page

Liberté, égalité, discriminations. L’" identité nationale " au regard de l’histoire

Essai de Patrick Weil, Grasset, février 2008

La France souffre-t-elle d’un excès de repentances et de guerres mémorielles ?
A-t-on le droit de choisir ses immigrés par origine géographique ?
À ces questions qu’il a lui-même posées, le nouveau président de la République, Nicolas Sarkozy, a répondu oui, au nom de " l’identité nationale ".
L’enquête historique permet de répondre autrement : ces questions, tantôt anciennes, tantôt nouvelles, toujours controversées, s’inscrivent dans un passé qui les éclaire différemment.
Ainsi la République française - à la différence des Etats-Unis ou du Royaume-Uni - n’a jamais pratiqué de discriminations dans sa politique d’immigration. À deux moments cependant - en 1945 et en 1978-80 - elle a été au bord de choisir des " politiques de préférence " explicitement ethniques.

Interview de l’auteur sur le site littéraire du NouvelObs.com

 Présentation du livre sur le site du Réseau Education sans frontières (RESF)


-28 février 2008-



Discrimination






































































































































































Migrations