Imprimer la page

Noirs d’encre. Colonialisme, immigration et identité au cœur de la littérature afro-française

Dominic Thomas, La Découverte, 2013

Dans cet ouvrage original à plus d’un titre, Dominic Thomas explore les bouleversements qui ont résulté de la domination coloniale et postcoloniale, et les impacts sur les sociétés et populations africaines de la dissolution partielle des structures d’États-nations modernes en faveur de mécanismes supranationaux. L’auteur s’appuie sur une étude comparatiste d’oeuvres littéraires et donne à voir les circonscriptions transnationales issues du colonialisme et de l’immigration. Ainsi que l’émergence d’une littérature « afro-française », qui rafle les prix littéraires internationaux et fait connaître la langue, plus profondément sans doute que ne le peuvent les institutions de la francophonie.
En mobilisant les apports de différentes disciplines (anthropologie, sociologie, études francophones, Gender Studies, études sur les diasporas, études postcoloniales), Noirs d’encre souligne l’importance pour la société française de valoriser une nouvelle histoire de France qui ferait clairement comprendre que les diasporas noires se trouvent au coeur de l’ouverture de la France au monde, au coeur même de sa modernité.

Noirs d’encre. Colonialisme, immigration et identité au cœur de la littérature afro-française
Dominic Thomas
La Découverte, 2013
23,50 €


Présentation du livre sur le site de l’éditeur.


-26 avril 2013-



Négritude / Créolisation





































Littérature de l’immigration