Imprimer la page

Penser le spectateur

Théâtre/Public n°208, mai 2013

En 1935, Brecht relevait à propos du théâtre chinois sa capacité à produire un « art du spectateur, art qui doit s’apprendre, se perfectionner, puis être constamment exercé au théâtre ». Ce numéro, quelques décennies plus tard, entend interroger cet art mais à la lumière du théâtre contemporain occidental. Il invite, pour ce faire, des artistes et des universitaires à en percevoir les nouveaux motifs mais aussi les permanences.

À sa façon, il s’inscrit dans une récente et dense actualité éditoriale qui a redonné à la figure du spectateur toute sa centralité dans l’expérience théâtrale et ce, à travers une multitude d’approches,

Sur ce numéro, se devine, plus particulièrement, l’ombre politique portée de l’ouvrage de Jacques Rancière, Le Spectateur émancipé.

Penser le spectateur
Théâtre / Public, n°208, mai 2013
Dossier coordonné par Olivier Neveux et Armelle Talbot


Sommaire et abonnement sur le site de la revue.


-18 juin 2013-



Culture populaire