Imprimer la page

Politiques de l’exception - Réfugiés, sinistrés, sans-papiers

Ouvrage sous la direction de Michel Agier, éditions Tétraèdre/Téraèdre / Le sujet dans la cité, janvier 2012


Réfugiés, déplacés, sinistrés, tolérés, demandeurs d’asile ou migrants clandestins : ces noms pèsent lourd, étonnent, effraient ou scandalisent. Leur sont associés des effets juridiques, des images médiatiques, des postures morales qui créent la fausse évidence des figures de la victime, de la souffrance et de la vulnérabilité d’une part ; du coupable, du ressentiment et de l’indésirable d’autre part.
Ces deux figures semblent autoriser un traitement à part, « exceptionnel », des personnes qu’elles désignent. A chaque nouvelle catastrophe dite « naturelle » ou chaque nouvelle guerre, à chaque exode ou passage de frontière interdit, une administration spécifique et un pouvoir direct les gouvernent, sans médiation politique, superposant l’assistance et le contrôle.
Les textes réunis dans ce volume décrivent les formes de la mise à l’écart et du rejet des étrangers et autres indésirables − de l’Europe à l’Afrique du nord et au Proche Orient, de l’Afghanistan à l’Amérique latine. Ils mettent également en évidence les conflits, tensions et révoltes dont ces situations d’exception sont le lieu.



Politiques de l’exception - Réfugiés, sinistrés, sans-papiers
Éditions Téraèdre coll. Le sujet dans la cité, janvier 2012


Présentation et sommaire sur le site du Réseau Terra


-29 janvier 2012-



Politique












































































































































































































































































































Migrations