Imprimer la page

Pour en finir avec certaines idées reçues sur l’éducation prioritaire

Articles de Choukri Ben Ayed, Le Café pédagogique, février 2014

La publication le 16 janvier dernier du texte ministériel sur la « refondation de l’éducation prioritaire », nous donne l’occasion de revisiter ce champ de la politique éducative française, de proposer une grille d’analyse à partir de laquelle nous pourrons tenter d’apprécier les orientations proposées. Deux questions vont structurer notre propos : la première concerne le statut même de l’éducation prioritaire en France. Et nous n’hésiterons pas à la formuler en des termes qui peuvent paraître incongrus : y’a-t-il eu, et y’a-t-il en France une politique d’éducation prioritaire ? La seconde question concerne l’actualité récente : en quoi les orientations qui viennent d’être publiées modifient la teneur de cette politique ?

Articles et bibliographie sur le site du Café pédagogique

  • La nécessité d’une mise en ordre conceptuelle, juridique et politique
  • Le droit au secours de l’égalité ? Posons-nous un instant la question
  • Au-delà de la mythologie institutionnelle du « donner plus à ceux qui ont moins », une situation très préoccupante
  • Éducation prioritaire : quels obstacles à une réelle discrimination positive ?
  • Quels enseignements pour l’éducation prioritaire ?
  • Quid de la « refondation de l’éducation prioritaire » ?

Choukri Ben Ayed est sociologue, enseignant à l’Université de Limoges et chercheur au GRESCO.


-12 février 2014-



Histoire de l’éducation





































































Discrimination / Inégalités