Imprimer la page

Pour une autre éducation

Assises nationales du GFEN, 5 au 7 juillet 2011, Aubagne



Personne ne peut se satisfaire de l’échec d’un nombre croissant d’élèves et de l’amplification de la ségrégation scolaire. C’est un gâchis social et humain insupportable et les économies d’aujourd’hui risquent de nous coûter cher demain.


Au-delà des moyens financiers et humains, c’est une conception de l’éducation qu’il faut interroger. Rabattre les visées éducatives sur l’adaptation à l’emploi, aiguiser la concurrence et la compétition, promouvoir l’excellence pour quelques-uns comme caution d’un abandon du plus grand nombre : autant d’options aux effets délétères, participant à une disqualification des individus et à une fragmentation accrue de la société. Des choix justifiés au nom d’une adaptation de l’école à son époque ? Les comparaisons internationales plaident pour d’autres choix, au niveau des finalités de l’éducation, de l’organisation et du fonctionnement du système scolaire... mais aussi sur le plan pédagogique. (...)


A l’école comme ailleurs (dans les dispositifs d’accompagnement, de formation), quelle valeur, quel sens des savoirs ? Quelle posture adopter ? Comment remobiliser ceux qui ont baissé les bras ? Comment transformer le rapport à la culture ? Avoir l’ambition de parler à tous impose d’interroger ces impensés de la transmission. Et on aurait tort d’imaginer que les alternatives ne concernent que la marge des exclu s : au-delà des contenus mais à travers leur appropriation, c’est le lien social qui s’exerce et se rejoue.


Programme et modalités d’inscription


Compte-rendu des Assises sur le site du Groupe Français d’Education Nouvelle (GFEN)


Site internet du GFEN Provence


 


-20 juin 2011-



Histoire de l’éducation





































































Discrimination / Inégalités