Imprimer la page

Quartiers populaires, entre fictions et réalités

Cycle de conférences, ACT-Musée d’histoire de Marseille-BMVR Alcazar, de janvier à mai 2017, Marseille

Dès janvier 2017, Approches Cultures & Territoires, en partenariat avec le musée d’histoire de Marseille et l’Espace régional de l’Alcazar, propose un cycle de conférences-débats autour du thème Quartiers populaires, entre fictions et réalités.
Cliquez sur la flèche orange pour en connaître le programme.

Approches Cultures & Territoires, en partenariat avec le musée d’histoire de Marseille et l’Espace régional de l’Alcazar, propose un cycle de conférences-débats, en présence de chercheurs qui éclairent et tracent des pistes d’intelligence collective, afin de mieux saisir les enjeux contemporains.

Quand ils sont à la une de l’actualité, les quartiers populaires sont quelquefois l’objet de discours négatifs, parfois même désignés comme des territoires perdus de la République.

Pour penser ensemble ces questions, l’Alcazar, le musée d’histoire de Marseille et le centre de ressources Approches Cultures & Territoires proposent pour la deuxième année consécutive, le cycle de conférences La Fabrique du Regard #2 cette fois sur la thématique Quartiers populaires, entre fictions et réalités : quatre conférences et une table-ronde explorant la manière dont les représentations se construisent autour des quartiers.

Cliquez ici pour obtenir tout le programme en version PDF


QUE SONT LES QUARTIERS POPULAIRES ?
Conférence de Thibault Tellier
Mardi 17 janvier 2017 à 18h
[auditorium - musée d’histoire de Marseille]

Conférence à écouter ou réécouter en ligne en cliquant ici

Les qualificatifs sont nombreux et rajoutent à l’opacité de la vision et de la connaissance des quartiers populaires. Avec Thibault Tellier, il s’agit de cerner ce vocabulaire mouvant et d’en découvrir l’évolution et le sens.

Thibault Tellier est professeur d’histoire contemporaine à l’Institut d’études politiques de Rennes (UMR 6051), Chaire Territoires et mutations de l’action publique (TMAP).
Publications : Le temps des HLM 1945 - 1975 (Paris, Autrement, 2007) ; Les quartiers populaires vont-ils perdre la mémoire (avec Annie Fourcaut, in Métropolitiques, 10 janvier 2014).


COMMENT LES MÉDIAS PARLENT-ILS DES QUARTIERS POPULAIRES ?
Conférence de Jérôme Berthaut et Christian Pesci
Vendredi 3 février 2017 à 18h
[salle de conférence - Alcazar]

L’espace médiatique est le lieu où se concentrent les discours sur les quartiers populaires en lien avec l’actualité. C’est dans les médias que nous cherchons à nous informer et à comprendre. Pourtant, c’est aussi là que la fabrication des représentations est la plus indécise, la plus sensible, donnant une image distendue.

Jérôme Berthaut est maître de conférences en sociologie des médias à l’Université de Bourgogne et membre du Cimeos (Laboratoire en Sciences de l’Information et de la Communication). Publications : La banlieue du 20 heures. Ethnographie de la production d’un lieu commun journalistique (Agone, coll. L’Ordre des choses, 2013) ; Pourquoi les faits divers stigmatisent-ils ? L’hypothèse de la discrimination indirecte (avec Eric Darras et Sylvain Laurens, in Réseaux n°157-158, nov. - déc. 2009.

Christian Pesci est journaliste à France Télévisions et travaille notamment sur la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.


DES QUARTIERS AU CINÉMA
Conférence de Carole Milleliri et Vincent Thabourey
Vendredi 3 mars 2017 à 18h
[salle de conférence - Alcazar]

Le cinéma a depuis toujours mis en scène les quartiers populaires quels que soient les genres. De nos jours, les fictions autant que les documentaires sont devenus l’un des seuls moyens d’approcher les réalités complexes des quartiers populaires.

Carole Milleliri est enseignante à l’Université Paris Ouest Nanterre - La Défense, rattachée à l’UFR de Philosophie Information - Communication, Langage - littérature - arts du spectacle (PHILLIA), rédactrice en chef du magazine bimestriel Clap ! et membre du comité de sélection courts métrages pour La Semaine de la Critique.
Publications : La France Black-Blanc-Beur en quête d’identité : l’américanité du cinéma de banlieue (in Anne Crémieux (dir.), Les minorités dans le cinéma américain, CinémAction, Condé-sur-Noireau & Paris : Editions Corlet-Télérama, 2012) ; Le cinéma de banlieue : un genre instable (in Geneviève Sellier (dir.), Cahiers de l’AFECCAV
n°3 - Sérialité : densités et singularité, 2011.

Vincent Thabourey est coordinateur du réseau Cinémas du Sud (PACA) et critique de cinéma pour la Revue Positif.
Publications : Marseille mise en scènes (éd. Espaces & Signes, 2016).


ÉCRIRE SUR LES QUARTIERS POPULAIRES
Conférence de Serena Cello et Nadia Dhoukar
Vendredi 14 avril 2017 à 18h
[salle de conférence - Alcazar]

Qui seraient Les Misérables aujourd’hui ? Est-ce en littératures que nous avons les reflets les plus proches de la réalité ? Ou sont-elles autant de miroirs déformants ?

Serena Cello est doctorante à l’Université de Gênes en co-tutelle avec l’Université François Rabelais de Tours sur la littérature de banlieue comme engagement littéraire contemporain.
Publications : La littérature de « banlieue » un regard sociologique contemporain (Presses Universitaires François Rabelais) ; Pour une narration des banlieues contemporaines (in Romans, 20-50 2015/1 n°59) ; Au-delà du roman beur : la littérature de banlieue (I Quaderni di Palazzo Serra, vol. 21, Dipartimento di Scienze della Comunicazione Linguistica e Culturale DI.S.C.LI.C, Università degli Studi di Genova, 2011).

Nadia Dhoukar est docteure en Lettres, spécialiste du polar. Sa thèse porte sur L’Étude du pouvoir de fascination du personnage principal dans le roman policier, à partir des personnages d’Arsène Lupin de Maurice Leblanc, de Jules Maigret de Georges Simenon, de Nestor Burma de Léo Malet (2004, Paris 3).


ON NOUS ÉCRIT DE…
Table ronde en présence de Denis Merklen
Mardi 16 mai 2017 à 18h
[auditorium - musée d’histoire de Marseille]

Exposés et discussion avec les rédacteurs des revues de plusieurs quartiers à Marseille : et si nous laissions les habitants eux-mêmes nous parler de leurs quartiers et de ce qu’ils en pensent ?

Denis Merklen est sociologue et professeur des universités à l’Université Sorbonne Nouvelle. Chercheur associé au Laboratoire du
changement social et politique (Université Paris Diderot - Paris 7)
Publications : La politique dans les cités ou les quartiers comme cadre de la mobilisation (in Histoire des mouvements sociaux en France, La Découverte, 2014).


-17 janvier 2017-



La Fabrique du Regard








Quartiers et périphéries





































































































































































































Politique
























































































































































































































































Discrimination























































































































Média