Imprimer la page

Réduire les inégalités scolaires, une utopie ?

Entretien avec Marie Duru-Bellat, Bloc-Notes n °31, mars 2000

Depuis toujours, l’école républicaine s’est efforcée de réduire les inégalités. Mais si le système scolaire évolue favorablement, certains modes d’organisation et des comportements subsistent, qui entretiennent, voire renforcent les clivages sociaux, parfois de manière insidieuse.

Y a-t-il encore une inégalite des parcours scolaires ?
Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui pensent que, tout le monde obtenant son bac, les diplômes sont largement distribués et que les inégalités n’existent plus. Malheureusement, elles existent toujours et tous les niveaux du système éducatif sont concernés. Dès le primaire, les élèves redoublent plus ou moins selon leur milieu social. Au collège et au lycée, les élèves ne fréquentent pas les mêmes troisièmes et n’obtiennent pas les mêmes baccalauréats. Dans les grandes écoles, les inégalités sont énormes.

Marie Duru-Bellat est sociologue de formation, et enseigne actuellement en sciences de l’éducation à l’université de Bourgogne.

Lire l’entretien sur le site de l’Académie de Rennes


-28 septembre 2007-



Discrimination / Inégalités