Imprimer la page

Ségrégation, racisme, discrimination : comprendre pour agir (mars 2007)

Le premier terme n’est la plupart du temps employé que par des spécialistes sur des questions d’urbanisme ou, depuis peu, de système scolaire. Ou bien on parle d’apartheid et il est question de race, très loin d’ici.
Mot étendard pendant 20 ans, racisme est un terme si souvent employé qu’il couvre des représentations et des pratiques multiples. Et qui repose sur un non-sens puisque les races n’existent pas. Le racisme est pourtant bien là ainsi que ses causes, profondes comme notre histoire et notre psychologie.
Discrimination enfin. La valeur négative qui monte dans les politiques publiques et les médias. Concept assez simple à cerner, qui s’applique à tant de champs (genre, âge, handicap, couleur de peau, orientation sexuelle, …) que cela le rend moins dérangeant que ses deux prédécesseurs. Assez cependant pour que l’on fasse coïncider sa visibilité avec l’émergence de l’égalité des chances, élément supplémentaire de preuve que « jusqu’ici, tout va bien ».


-12 mars 2007-