Imprimer la page

Sens politique du travail

Ouvrage d’Ivan Sainsaulieu et Muriel Surdez, Armand Colin, avril 2012


 


Le travail a-t-il un sens politique ? La conscience ou l’engagement politique se forgent-ils au travail ? Loin d’être anodines, ces questions méritent d’être réexaminées. Les travaux sur la socialisation politique se sont en effet déconnectés des recherches sur les transformations des conditions de travail. 


D’où l’intérêt de cet ouvrage consacré aux sens politiques du travail, aux différentes formes de politisation dans des situations et des secteurs professionnels contrastés. Dans une perspective résolument internationale et par un dialogue constant entre la sociologie et la science politique, il montre, d’une part, comment le milieu professionnel modèle les rapports à la vie politique. Il présente, d’autre part, l’articulation des différentes dimensions du travail et du « hors travail ». Au final, l’ouvrage offre un regard plus fin sur ce qu’on considère trop rapidement comme des processus de dépolitisation, de volatilité ou d’individualisation croissante des opinions politiques. Le travail continue à configurer le sens que les individus donnent à la politique, voire à façonner des sociabilités porteuses d’action collective.



Sens politiques du travail
Ouvrage dirigé par Yvan Sainsaulieu et Muriel Surdez de l’Université de Fribourg
Armand Colin/Recherches, 320 p.


Voir l’ouvrage et le sommaire sur le site de l’éditeur


 


-5 avril 2012-



Histoire sociale et mémoire ouvrière















































































Politique