Accueil > Ressources

Articles

Un monument musical à la mémoire des ancêtres esclaves : le maloya (île de la Réunion)

Benjamin Lagarde, Conserveries mémorielles n°3, 2007

" Afin de désamorcer une histoire douloureuse trop longtemps niée et d’éviter ainsi une augmentation de la fracture sociale, le maloya participe pleinement, en se faisant entendre en des lieux de plus en plus divers – notamment aux oreilles des Zorey –, à la reconnaissance d’un « share fate » c’est-à-dire, des interdépendances entre anciens colonisateurs et colonisés. (...)
Or, à La Réunion ces souvenirs contradictoires cohabitent bien souvent dans un même individu qui a donc le choix de favoriser tel ou tel héritage autant que d’en concilier plusieurs. On peut se demander dans quelle mesure, parmi les descendants d’esclaves, la tendance très moderne d’un retour à une africanité quelque peu mythifiée et en partie débranchée de la réalité, ne va-t-elle pas contre la culture créole elle-même. Rappelons ici que cette dernière n’a jusqu’à présent jamais été un projet des classes populaires, mais une réponse donnée à la hâte par celles-ci à des décisions politiques menées à leur encontre.
Cette radicalisation de la culture ne serait-elle pas alors, comme nous invitait à le concevoir Roger Bastide, le résultat d’une énième manipulation de la société de consommation de masse incorporant le descendant d’esclave ? A cet égard et comme d’autres anciens empires coloniaux, La France a élaboré un mode particulier de gestion des différences culturelles qu’il convient de questionner sans cesse. "

Article en ligne et en téléchargement sur le site de la revue

Rendez-vous d'ACT

La Fabrique du Regard #3 : Figures de l’altérité

Cycle de conférences, Avril-Décembre 2018, Marseille, ACT-BMVR-MHM à suivre

FEMME(S) ET RÉSISTANCE(S) D’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui

Festival, 21-30 novembre 2018, Théâtre de l’œuvre, Compagnie mémoires vives, Marseille à suivre

Autres actualités

LE 30 NOVEMBRE C’EST SANS NOUS ! LE 1er DECEMBRE C’EST 100% NOUS

Deux journées de lutte pour protester contre les inégalités structurelles, le racisme, la ségrégation et le mépris permanent. Collectif Rosa Parks à suivre

Chacal, La fable de l’exil, d’après Tassadit Yacine

Pièce de théâtre, 25 Novembre 2018, Marseille, Manifeste Rien à suivre

Tes cheveux démêlés cachent une guerre de sept ans

Projection, Collectif Mémoires en marche, 23 Novembre 2018, Marseille, Alhambra à suivre

Association Histoire et Patrimoine Seynois : 19ème colloque annuel

24 novembre 2018, La Seyne sur Mer, HPS à suivre

Ressources

FEMME(S) ET RÉSISTANCE(S) D’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui à suivre
Salon de Provence : le territoire, entre mémoires et histoire. Expériences vécues, expériences tues à suivre
L’histoire de l’immigration disparaît des programmes de lycée ? à suivre
« Les multinationales n’ont jamais affranchi aucun peuple de la domination coloniale » à suivre
Sur l’immigration, la gauche n’a plus les mots à suivre

Mise à jour : mardi 20 novembre 2018 | Mentions légales | Plan du site |