Imprimer la page

Une violence éminemment contemporaine. Essais sur la ville, la petite-bourgeoisie intellectuelle et l’effacement des classes populaires

Jean-Pierre Garnier, Agone collection Contre-feux, mars 2010

" Synthèse de quarante ans d’observation des réalités urbaines, ce livre examine les transformations provoquées par un mode de gestion politique des villes laissant, au détriment du « droit à la ville », la part belle aux appétits économiques. (...) « Crise des banlieues », « crise du logement », « SDF » : autant de symptômes dont le traitement social (et aujourd’hui sécuritaire) est voué à l’échec faute de reconnaître le conflit d’intérêts fondamental opposant la majorité des usagers de la ville et les spéculateurs. Enfin, ce livre dévoile la manière dont les multiples innovations (qui visent à donner l’illusion qu’on peut réconcilier magiquement les contraires) exercent une violence symbolique ne faisant que redoubler celle, bien réelle, qui s’exerce sur des citadins de plus en plus nombreux à être dépossédés de leurs villes. "

Présentation sur le site de l’éditeur

Une violence éminemment contemporaine
Essais sur la ville, la petite-bourgeoisie intellectuelle et l’effacement des classes populaires
Agone collection Contre-feux
Parution : 17/03/2010
256 pages, 18 euros


-18 mars 2010-



Quartiers et périphéries