Imprimer la page

Vieillesse immigrée, vieillesse harcelée

Plein droit, Gisti, n°93, juin 2012


Après avoir été accusés de « voler le travail des Français », voilà les immigrés transformés en fraudeurs une fois la retraite venue. Depuis quelques années, les vieilles et les vieux migrants sont devenus de nouvelles cibles des politiques d’immigration.


La maltraitance institutionnelle envers eux s’effectue par le biais des contrôles, notamment des conditions de résidence pour l’accès aux droits sociaux (retraite, logement, maladie...).


Si la résistance s’organise pour défendre les droits de celles et ceux qui ont passé leur vie professionnelle ici, y ont cotisé, y ont contracté des maladies professionnelles, quelques-uns font le choix d’un retour au pays, auprès des leurs, quitte à se voir déchoir de leurs droits.



Vieillesse immigrée, vieillesse harcelée
Plein droit, n°93, juin 2012
Revue du Gisti, 9€


Sommaire du numéro et abonnement sur le site du Gisti.


-18 juin 2012-