Imprimer la page

Violence à l’école et ethnicité. Les raisons « pratiques » d’un amalgame.

Jean-Paul Payet, VEI n°121, juin 2000

La ségrégation ethnique au sein de l’institution scolaire s’explique moins par la disparition des valeurs de la République que par leur mise à l’épreuve dans un nouveau contexte.
Les résultats des travaux quantitatifs sur la réussite égale des enfants de migrants à milieu social égal n’ont guère d’effet sur les représentations communes, parce qu’ils font l’impasse sur le vécu des acteurs de l’éducation et ne tiennent pas compte des enjeux pratiques.

Dans un contexte de développement du marché scolaire s’exacerbent chez les jeunes un sentiment d’injustice et une violence réactive.
Sortir de cette logique implique de réduire les ségrégations en départicularisant l’espace scolaire et en réconciliant démocratie et pluralisme.

Ville Ecole Intégration (VEI) Enjeux n°121, juin 2000


Lire l’article
en ligne sur le site de VEI

Lire la présentation bibliographique de Jean-Paul Payet


-5 février 2007-



Violence à l’école / Violence sociale
























École et ethnicité