Imprimer la page

Wole Soyinka, la maison et le monde

Rencontres, lectures, films, expos, ... du 18 au 21 octobre 2007, Cité du livre d’Aix-en-Provence

Chez Wole Soyinka, la maison en pays yoruba naît du monde qu’est le Nigeria, ce géant d’Afrique qu’enfantent les douleurs et les espérances. Douleurs d’hier. La traite négrière lui a enlevé des fils. … Depuis 1960, le Nigeria indépendant s’édifie en nation riche de plusieurs langues, de plusieurs religions, de plusieurs réalités sociales, de plusieurs cultures autour du delta du grand fleuve.
Face à ce défi formidable, Wole Soyinka s’inscrit sans emphase avec la forte conscience de ses origines et la permanence de son combat. Dans ses romans, sa poésie et son théâtre, il dit – en langue anglaise savamment mêlée de yoruba – sa maison, son père, sa mère, les traditions, les milieux coloniaux, la corruption et les oppressions d’aujourd’hui, la modernité dantesque des villes et des routes. Il dit les itinéraires du monde qui vont d’hier à aujourd’hui et demain, les exils et les retours, d’une Afrique douloureuse à une Afrique responsable, dans la dénonciation – véhémente mais optimiste – des fautes et des crimes, dans l’affirmation des grandeurs, sans fanfaronnade et sans faiblesse.
(Les Écritures Croisées)


Programme complet
sur le site de la Cité du Livre

 

 


-12 octobre 2007-