Accueil > Ressources

Livres

Appel à la vie contre la tyrannie étatique et marchande

Raoul Vaneigem, Libertalia, mai 2019


« Je n’ai rien à dire à quelqu’un qui n’est pas écœuré par la lavasse des vieilleries remises à neuf, par le brouet dont se nourrissent depuis des siècles nos cultures, nos gestes et nos mœurs, par le harcèlement d’une éducation permanente qui s’emploie avec un zèle frénétique à nous désapprendre à vivre. »

« Cela fait, depuis le Mouvement des occupations de mai 1968, que je passe – y compris aux yeux de mes amis – pour un indéracinable optimiste, à qui ses propres rengaines ont tourné la tête. Pourquoi mon attachement viscéral à la liberté s’encombrerait-il de raison et de déraison, de victoires et de défaites, d’espoirs et de déconvenues, alors qu’il s’agit seulement pour moi de l’arracher à chaque instant aux libertés du commerce et de la prédation, qui la tuent, et de la restituer à la vie dont elle se nourrit ? J’ai à l’endroit du sens humain la même confiance. »

Site de l’éditeur

Fonder des territoires. Entretien dans la revue Ballast

Appel à la vie contre la tyrannie étatique et marchande.
Raoul Vaneigem
Editions Libertalia, mai 2019
96 pages, 8 €
ISBN : 9782377290895

Raoul Vaneigem, écrivain et philosophe situationniste belge, est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels Traité de savoir-vivre à l’usage des jeunes générations (Gallimard, 1967), Avertissement aux écoliers et lycéens (Mille-et-une nuits, 1995) et L’État n’est plus rien, soyons tout (Rue des cascades, 2010).

Partagez

Rendez-vous d'ACT

Dépistage de l’école : portraits d’enseignants face au virus

à suivre

Autres actualités

Pourquoi tu cries ?

Podcast - ACT à suivre

Ressources

Comment faire collectif éducatif en temps de confinement ? à suivre
Philippe Meirieu : « Arrêtons de totémiser le numérique ! » à suivre
« Il faudra des mouvements », une conversation avec Sanjay Subrahmanyam à suivre
Promeneurs ou délinquants : les doubles standards du confinement à suivre
Déconfinement dans les quartiers populaires, une mesure pas si sociale à suivre

Mise à jour : lundi 11 mai 2020 | Mentions légales | Plan du site |