Accueil > Ressources

Rapports

Enfance et violence : la part des institutions publiques

Rapport et synthèse, Défenseur des droits et Défenseure des enfants, novembre 2019


Rendu public l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant, le rapport du Défenseur des droits et de la Défenseure des enfants est consacré à la question des violences subies par les enfants au sein des institutions publiques, qu’elles soient verbales, physiques ou psychologiques, directes ou indirectes, commises entre enfants ou par des adultes ainsi que les dispositions prises pour les prévenir et les faire cesser. Deux constats sont établis par le Défenseur des droits :

Les violences sont une réalité dans le quotidien des enfants, y compris au sein des institutions dans lesquelles ils sont accueillis ou pris en charge. Or, elles sont insuffisamment prises en compte malgré une progressive prise de conscience et un investissement considérable de la part de nombreux professionnels. Commises par des adultes, elles restent trop souvent banalisées, minimisées ou considérées comme répondant à un objectif éducatif légitime. Quant aux violences entre enfants, elles ne sont pas toujours détectées ou traitées comme il le faudrait. En particulier, le harcèlement scolaire concerne un enfant sur dix.
Le fonctionnement des institutions publiques est susceptible en lui-même d’induire ou d’amplifier les violences faites aux enfants dont elles ont la charge. C’est le cas chaque fois que d’autres considérations priment sur les besoins de l’enfant, ses droits ou son intérêt supérieur. En effet, les institutions publiques, comme, les structures sociales, médico-sociales, l’école, les centres éducatifs fermés, les hôpitaux, etc ne placent pas assez l’enfant au cœur des décisions qui le concernent et ne le consultent pas suffisamment ou ne lui expliquent pas les décisions prises le concernant. La vulnérabilité inhérente à l’enfance, ou encore la fragilité particulière de certains enfants – enfants victimes, enfants migrants par exemple - est également insuffisamment prise en compte par les institutions, avec pour conséquence des discriminations dans l’accès aux services publics de certains enfants ou des réponses inadaptées à leurs besoins spécifiques.

Rapport annuel sur les droits de l’enfant 2019

Synthèse - Rapport annuel sur les droits de l’enfant 2019


Partagez

Rendez-vous d'ACT

Entretiens vidéos

Les acteurs de la Biennale Histoires mémoires ont la parole à suivre

Cycle images d’Algérie

Exposition, projections, ateliers, débats, tables rondes - du 9 au 14 décembre - Marseille à suivre

Autres actualités

La naissance de Beausoleil, une « petite Italie » à la frontière monégasque

Exposition, projections, ateliers - à partir du 5 décembre - Beausoleil à suivre

Exil et autres textes

Lecture - 13 décembre - Toulon à suivre

Des mondes parallèles, et de leurs intersections…

Atelier d’écriture - 14 décembre - Marseille à suivre

7e édition du Prix « Jeunesse pour l’égalité »

Appel à projets, Observatoire des inégalités, jusqu’au 2 février 2020 à suivre

Ressources

États généraux de l’éducation : Les quartiers populaires demandent des comptes à suivre
L’éradication des différences est forcément vouée à l’échec à suivre
Mutations du travail et « nouvelles » formes de discriminations à suivre
Entretiens vidéos à suivre
Vérité et Justice pour Adama à suivre

Mise à jour : mardi 10 décembre 2019 | Mentions légales | Plan du site |