Rencontres et débats


En collaboration avec des associations ou institutions locales, organisation de projections de films suivis de débats sur les thématiques travaillées par ACT

Recherches de documents visuels, contact avec les réalisateurs et/ou acteurs, organisation des débats

Des débats et rencontres autour de thèmes choisis par les participants permettent aussi régulièrement à ACT d’élaborer un programme de recherches sur l’évolution de notre projet. Ce travail militant concerne tous nos adhérents.


Les Gracieuses, projection et débat avec la réalisatrice Fatima Sissani

Projection-débat, 24 mars 2018, Marseille, ACT-L’Embobineuse-Gyptis

En savoir plus

Projection plein air : Paroles d’égalité - La République à l’école des quartiers populaires

Égalité, ségrégation, ghetto, stigmatisation, parentalité, éducation prioritaire... 
Partagés entre l’auto-censure et l’ouverture du champ des possibles, des parents d’élèves des quartiers Nord de Marseille prennent la parole et nous confient leurs espoirs, craintes, désillusions et attentes vis à vis de l’école de la république.

En savoir plus

Le Temps d’un Rêve - Festival OQP

"Le temps d’un rêve" retrace l’aventure d’un groupe de jeunes femmes et hommes issus des quartiers Nord de Marseille quelques mois après "la Marche pour l’égalité et contre le racisme" en 1983

En savoir plus

Soirée d’ouverture de la 5ème Biennale Histoires mémoires


Les membres du réseau et les curieux sont invités à venir échanger autour d’un verre au Pas Sage.

Au programme, discussions à bâtons rompus et danses interminables sur les morceaux diffusés par Dj Phocéephone, Dj oriental fusion qui s’attache à collecter, valoriser et diffuser le patrimoine musical du Maghreb à travers des vinyles Raï, Châabi, Maâlou.

Manifestation d’envergure régionale qui se tiendra du 5 octobre au 14 décembre, la Biennale Histoires Mémoires met en valeur le travail et la pensée des acteurs du territoire. Cette soirée d’ouverture est une occasion de présenter le programme des deux mois à venir et de faire se rencontrer membres du réseau et public.

Bienvenu.e.s !

La page de l’événement

En savoir plus

J’ai marché jusqu’à vous, récits d’une jeunesse exilée


Documentaire de Rachid Oujdi, suivi d’une conférence de Saïd Bouamama

À travers des parcours de vie aussi poignants qu’intimes, ce documentaire explore le processus d’intégration des mineurs isolés étrangers, ces jeunes de moins de 18 ans venus du monde entier, souvent au péril de leur vie, qui débar- quent à Marseille, sans bagage ni visa, pour tenter d’y construire un avenir.

En attendant leur majorité, ils sont mis sous la protection de l’aide sociale à l’enfance. Commence alors, pour eux, un autre périple... Ce lm a pour objectif de nous donner à voir autrement ces jeunes exilés solitaires. Il sera suivi d’une conférence de Saïd Bouamama, autour de son livre Manuel stratégique de l’Afrique.

Mardi 7 octobre à 18 heures. Centre social de l’Agora

La page de l’événement

En savoir plus

Les raisons d’un retour au pays natal


Deux jeunes « sans-papiers » se retrouvent par le hasard de la météo et d’une traversée hasardeuse de la Méditerranée sur une plage du Sud de la France. Ils ne se connaissent pas, ne partagent pas entièrement la même histoire, la même trajectoire, la même liation mais le même rêve : celui d’une vie nouvelle dans un Eldorado fantasmé.

L’un, joué par PAT, est Sénégalais, jeune diplômé de la classe moyenne, sans perspective d’embauche, qui veut compléter ses études supérieures en Europe et rêve de changer le destin de l’Afrique. L’autre, joué par NINW, est Comorien, ls d’un paysan déshérité, qui veut faire fortune et racheter la dignité de sa famille qui croupie dans un bidonville de Moroni. Leur amitié va se construire au l du chemin tortueux et chaotique, les entraînant dans les méandres de l’administration, les couloirs des hôpitaux civils et des foyers d’immigrés.

Situations rocambolesques, quiproquos, intimités, disputes et réconciliations, discussions philosophiques, rencontres impromptues vont rythmer ce parcours initiatique. Vont-ils réussir ou échouer, s’échouer une fois encore ? Vont-ils rester ou partir ?

Parler des « sans-papiers » avec humour, un burlesque des quartiers populaires pour un regard fraternel des frères de France sur leurs « frères échoués » qui rêvent d’ici. Une douce et drôle carica- ture pour leur donner un visage humain, moins misérabiliste, tout en dénonçant les injustices et le mépris dont ils sont les victimes, tout en abordant les amné- sies de l’histoire et du temps où l’Europe occupée attendait les bateaux remplis des « libérateurs » africains...

09 octobre, 14h30 - 10 octobre, 14h30 et 20h - 11 octobre 14h30 et 20h - Espace Culturel Busserine - rue Mahboubi Tir 13014 Marseille

La page de l’événement

En savoir plus

Un avant-poste du progrès de Hugo Vieira da Silva


Un avant-poste du progrès, de Hugo Vieira da Silva, offre une plongée sans manichéisme et d’une grande subtilité dans les contradictions coloniales.

À la fin du XIXè siècle, deux colons portugais inexpérimentés, mus par un vague désir de civiliser les colonies, débarquent dans un coin reculé du fleuve Congo afin d’y assurer l’organisation d’un avant-poste commercial. Le temps passe et leur incapacité à tirer profit du trafic d’ivoire les mine de plus en plus. Au cœur de la jungle tropicale, leur isolement est renforcé par un sentiment de défiance réciproque et par l’incompréhension entre eux et les locaux.

Confrontés l’un à l’autre, ils commencent une véritable descente aux enfers. Un avant-poste du progrès est adapté du roman éponyme de Joseph Conrad qu’il écrivit à son retour d’Afrique en 1897, Au cœur des ténèbres. Il est produit par le célèbre Paulo Branco, fidèle compagnon de Raoul Ruiz, qui affectionne les films déjantés où l’imaginaire prend une large place.

Séance suivie d’un débat avec Margarida Calafate Ribeiro, chercheuse de l’équipe Memoirs.


H. Vieira Da Silva, Portugal, 2017, 121 mn, VOST


Cinéma le Gyptis
136, rue Loubon 13 003 Marseille

Page de l’événement



En savoir plus

Confession véridique d’un terroriste albinos de Breyten Breytenbach


de Breyten Breytenbach
Cie Theatro Griot

Breyten Breytenbach est un dramaturge sud-africain. En 1972, alors qu’il est exilé en France et interdit de séjour dans son pays en raison de son « mariage mixte » avec une Française d’origine vietnamienne, il lance un mouvement clandestin de résistance au régime d’apartheid, Okhela, constitué de « Blancs » qui soutiennent le Congrès National Africain de Nelson Mandela. En 1975, lors d’un séjour clandestin en Afrique du Sud, durant lequel il essaie de recruter des membres, il est arrêté et condamné à neuf ans de prison.

« Confession véridique d’un terroriste albinos » est le récit autobiographique d’un voyage dans cette machine à broyer les êtres qu’est le système carcéral sud-africain. Portraits des flics et des gardiens, description des lieux de détention, aventures invraisemblables dans un univers où tout peut arriver, banalité terrifiante de la répression dans son organisation et son fonctionnement quotidien, mais aussi réflexion d’un prisonnier solitaire qui doute de la réalité de ce qu’il vit. Les interrogatoires auxquels il est soumis l’amènent à des questions sur sa propre identité. Un texte admirable qui est à la fois un témoignage et un poème. Un texte qui donne du courage.

La séance du 19 est précédée d’une conférence de Maragarida Calafate Ribeiro, chercheure à l’Université de Coimbra (Portugal) qui dirige le projet MEMOIR et suivi d’une discussion avec les comédiens de la pièce.

Le Théâtre Griot est une compagnie d’acteurs vouée à l’exploration de thèmes relatifs à la construction et à la problématisation de l’identité européenne émer- gente contemporaine et interculturelle et à sa réflexion dans le discours et l’esthétique théâtrale.

18 et 19 octobre à 20 heures.
Théâtre de l’Oeuvre - 1, rue Mission de France 13 001 Marseille

Mise en scène : Rogério de Carvalho

Acteurs : Ana Rosa Mendes, Daniel Martinho, Gio Lourenço, Margarida Bento, Ma- tamba Joaquim, Miguel Eloy, Zia Soares

Lumière : Jorge Ribeiro

Son : Soundslikenuno

Assistants : Neusa Trovoada

Production : Alesa Herero

La page de l’événement



En savoir plus

Concert de Billie Brelock


Rappeuse de Nanterre, fille d’immigrés péruviens, Billie Brelok est un pont. Entre les chansons de Mercedes Sosa et Silvio Rodrigues et le rap de La Rumeur, entre l’espagnol du Pérou de ses parents et le français gouailleur des banlieues parisiennes, entre l’écriture et la parole, entre vulgarité et haut style littéraire, entre colère et espoir !

MJC de Martigues
Boulevard Emile Zola 13 500 Martigues

26 octobre à 20h30

Structures organisatrices :
La MJC de Martigues / le café associatif Le Rallumeur d’étoiles

En savoir plus

Balades urbaines Joliette/Panier et Belsunce/Noailles


Les balades urbaines Migrantour ont été conçues et réalisées dans le cadre d’un projet européen dénommé « Mygrantour », qui avait pour but de montrer la contribution des migrants aux sociétés d’accueil et la valeur ajoutée de la diversité culturelle. À cette fin, des parcours ont été créés et sont menés par des personnes dont l’histoire personnelle est liée à la migration.

À Marseille, ce thème est enraciné dans la construction de la ville et l’histoire de son port. Les deux balades que nous vous proposons vous mèneront ainsi sur les traces de cette mémoire mêlée aux récits de vie de ceux que vous rencontrerez.

Joliette / Panier "D’un port à l’autre" :

12 et 26 octobre 10h00
09 et 23 novembre 10h00

Départ de la place de la Joliette

Belsunce / Noailles "Dans les coulisses de la ville" : 

19 et 27 octobre 10h00
16 et 24 novembre 10h00


Départ en haut des escaliers de la gare Saint-Charles

Durée : entre 2h et 2h30

Le tarif est de 10 € par personne (gratuit pour les moins de 12 ans)
Pour effectuer la réservation : migrantourmarseille@gmail.com
07 66 55 43 52

En savoir plus

Recherche - action sur la violence


En septembre 2018, des travailleurs socio-éducatifs de La Viste se sont engagés dans une recherche-action afin de comprendre et d’agir sur les phénomènes de violences qui traversent le quartier. Il s’agissait pour nous de poser les bases d’une réflexion de fond sur le concept même de violence, tout en questionnant nos limites, notre champ d’action et la place des différents corps de métiers face aux actes de violence.

Comment construire une véritable complémentarité des professionnels, des postures et des enjeux ? Comment travailler ensemble ? Comment faire de la place à la réflexion des habitants sur ce sujet ? Quelles actions nous permettraient de générer à notre échelle une transformation sociale ?

17 octobre 11h30 - 13h30

Structures organisatrices :
Commission interpartenariale coordonnée par le Centre Social Del Rio (13 015) / ACT

38, avenue de la Viste 13 015 Marseille

En savoir plus
Partagez

Rendez-vous d'ACT

Confession véridique d’un terroriste albinos de Breyten Breytenbach

Théatre de l’œuvre - 18 et 19 octobre - Marseille à suivre

Réimaginer l’Europe. Enfants d’empires et postmémoires européennes

Conférence - Théâtre de l’Oeuvre - 19 octobre - Marseille à suivre

La santé mentale de la population migrante en France

Conférence - Andréa Tortelli - BMVR - 22 octobre - Marseille à suivre

Autres actualités

Balades urbaines Joliette/Panier et Belsunce/Noailles

Migrantour - du 12 au 24 novembre - Marseille à suivre

Concert de Billie Brelock

MJC de Martigues - 26 octobre à suivre

La Domination masculine

Ateliers théâtre - du 28 octobre au 15 novembre - Manosque à suivre

Ressources

Migrations et réécriture de soi à suivre
La conscience politique à suivre
Appropriation culturelle, le racisme l’air de rien à suivre
Entretiens vidéos à suivre
Exigence à l’école des quartiers populaires à suivre

Mise à jour : jeudi 17 octobre 2019 | Mentions légales | Plan du site |